• Le Musée de la Résistance et du Combattant

    L'heure de la découverte vendredi 10 novembre à 18h00

  • Le Musée de la Résistance et du Combattant

    Projection La vie sera belle, vendredi 1er décembre 2017

Evènements passés

 

  • Mercredi 11 février 2015 : « Les sanglots longs des violons" de Violette Jacquet

 

 

En 1939, Violette est une lycéenne de 14 ans habitant le Havre. La Seconde Guerre mondiale éclate. Persécutée avec sa famille en tant que juive, elle est arrêtée sur dénonciation, puis déportée aves ses parents à Auschwitz-Birkenau. Violoniste, elle est affectée à l’orchestre des femmes du camp.

Récit-témoignage de Violette Silberstein, membre de l’orchestre de femmes

d’Auschwitz et une des rares survivantes de ce camp.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mardi 27 janvier 2015 : Rencontre avec André Bessière, ancien lycéen résistant déporté

André Bessière a quatorze ans en 1940 lorsque, de retour de l'exode, il retrouve la capitale occupée par les troupes

allemandes. Engagé dans la Résistance en janvier 1942, il est chef de groupe lors du démantèlement de sa section en

décembre 1943, ce qui l'amène à fuir précipitamment. Arrêté à la frontière espagnole, incarcéré à la Citadelle de

Perpignan puis transféré au camp de Royal-Lieu à Compiègne, il est déporté en Allemagne le 27 avril 1944 avec

quelques 1700 autres prisonniers. Au cours de sa déportation, il aura comme voisin de paillasse un célèbre écrivain,

Robert Desnos. Il traverse successivement les camps d'Auschwitz, de Buchenwald et de Flossenburg avant d'être

envoyé au kommando de Floha en Saxe.

 

Conférencier : Mr André Bessière, ancien lycéen résistant déporté, historien, Chevalier de la Légion d’Honneur titulaire de la Médaille Militaire, de la Croix de Guerre 1939-1945 avec palmes, de la Croix du Combattant Volontaire de la Résistance et de la Médaille du Déporté-Résistant

 

 

Samedi 24 janvier 2015 :  Conférence "La Shoah par balles"

 

     La Shoah par balles est un épisode méconnu de la solution finale, l’assassinat entre 1941 et 1944, de plus d’un

     million et demi de juifs par des commandos de SS en Europe orientale (Ukraine, Bielorussie…).

     L’immense majorité des victimes est morte sous les balles des Einsatzgruppen composés d’unités de tueries

    mobiles, d’unités de la Waffen SS, de la police allemande et de collaborateurs est-européens des pays annexés et

    occupés. Cet épisode est l’objet d’un travail mené dans les archives et sur le terrain des exécutions par plusieurs

    historiens dont le père Patrick Desbois.

Un documentaire retraçant un pan du génocide sans chambre à gaz, sans camp a été diffusé le 12 mars 2007 sur France 3 et suivie d’un débat

enregistré au Mémorial de la Shoah à Paris avec Simone Veil et le père Patrick Desbois.

 

                                

Pierre-Philippe Preux : historien de formation, est chargé du lien entre l’université de la Sorbonne (Paris IV) et l’association Yahad-in Unum, entre lesquelles une convention de coopération scientifique a été signée. Il accompagne le père Desbois dans ses voyages, dresse des comptes rendus journaliers des séjours d’étude en Ukraine et anime le site de l’association Yahad-in Unum. Tel : 06 23 41 14 48

                 

 

 

Nuit des Musees 2014

 

 

A l’occasion de la nuit des musées, le musée de la Résistance et du Combattant ouvre ses portes le samedi 17 mai 2014 de 20h à 23h.

Venez nombreux découvrir le Musée par le biais d’une visite spectacle à la lueur de lampe torche. Une histoire locale revisitée par les jeunes de la Direction Enfance Jeunesse en partenariat avec le Pôle Jeunesse et le Musée de la Résistance et du Combattant

Début de l’animation : 20h30, Réservation conseillée, Durée : 45 mn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nuit des musées : Samedi 18 mai 2013

 

Dans le cadre de la nuit des musées, le musée de la Résistance et du Combattant ouvre ses portes le samedi 17 mai 2014 de 20h à 23h. Nous proposons à nos visiteurs :

 

 

  •                       Lecture ambulante et humoristisque par Nicolas Pechmezac, association REEL
  •                      "Un objet, une histoire", présentation d'objets  par Laurence Héritier, responsable du musée
  •  
  •  
  •  
  • Public à partir de 6 ans
  • Renseignement : 05 63 66 03 11

 

 

 

 

 

 

Projection film documentaire : Mercredi 22 mai 2013

 

      Projection du film documentaire : "Résister dès le début" de Patricia Niedzwiecki

Auditorium de la Mémo, Médiathèque de Montauban à 19h00

Entrée gratuite

Renseignement : 05 63 66 03 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SALON DES ECOLIERS du 21 au 24 mars 2013

 

Le Musée propose l'animation "Portrait de Résistant" du mardi 21 au vendredi 24 mai 2013 dans le cadre du Salon des Ecoliers, organisée par l'association REEL

Renseignement : Association Réel : 05 63 91 17 14

 

Journée decouverte sur la seconde guerre mondiale

Comme chaque année, le musée de la Résistance et de la Déportation participera à la journée découverte sur la Seconde Guerre mondiale organisée par l'Office National des Anciens Combattants le 7 juin 2013 au Cap Cinéma de Montauban.

Thème de l'atelier proposé par le musée : La Résistance

Renseignement auprès de l'Office National des Anciens Combattants (ONACVG) 05 63 63 14 18.

 

 

Album jeunesse LE GANG DES MONUMENTS
de Marie Llosa, illustré par les élèves de l'Ecole de dessin de Montauban

 

"Partout, dans les villes et les villages, les gens ne font plus attention à ces monuments et aux noms des personnes qui sont inscrits dessus. Ils font tellement partie du paysage de la commune qu'on ne les voit plus, alors que souvent ils rendent hommage à des membres de chaque famille, un grand-père, un oncle, un frère qui n'est pas revenu du front de 14-18 ou qui a perdu la vie dans les guerres suivantes ... Alors, nous avons décidé de rappeler cette histoire à notre manière !"

Antoine, Jojo, Erwan et Lucien, quatre anciens camarades de tranchée de la Grande Guerre, forment une troupe burlesque pour lutter contre l'oubli et aider petits et grands à porter un regard neuf et citoyen sur les monuments aux morts. Avec humour et tendresse, LE GANG DES MONUMENTS agite ainsi les consciences, de Paris à Montauban ...



A partir de 8 ans
Après le récit, une rubrique pédagogique offre aux enfants des clés de lecture pour décrypter les symboles des monuments aux morts, à la fois œuvres d'art et de mémoire.


Ouvrage réalisé en partenariat avec le musée de la Résistance et Déportation
et l'Ecole de dessin de la Ville de Montauban

Exemplaire gratuit sur simple demande à l'accueil du musée ou de l'Ecole de dessin